Projet de loi contre le séparatisme : Éric Coquerel, député de La France Insoumise, alerte sur "ceux qui veulent discriminer"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Projet de loi contre le séparatisme : Éric Coquerel, député La France Insoumise, alerte sur "ceux qui veulent discriminer"
franceinfo
Article rédigé par
S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

Invité du 23h de franceinfo, Éric Coquerel, député de la France Insoumise de Seine-Saint-Denis, a réagi au projet de loi "contre le séparatisme" et à la question du port du voile. Il a mis en garde contre "ceux qui veulent discriminer".

Le débat est toujours électrique en ce qui concerne le port du voile et le projet de loi "sur les principes de la République", dite loi "contre le séparatisme". Éric Coquerel, député de La France Insoumise de Seine-Saint-Denis, invité du 23h de franceinfo, a tenu à réagir, pointant plus précisément "les responsables politiques de l’extrême droite, de droite et malheureusement plus largement". "Je suis un peu inquiet. Il y a quelques années, quand Madame Le Pen expliquait qu’il fallait interdire le voile des femmes musulmanes dans l’espace public, ça a été un scandale. Aujourd’hui, le scandale, c’est sur des gens comme moi qui démontent le discours de ceux qui veulent discriminer".

"Le séparatisme scolaire, social et les inégalités qui explosent"

Le député de Seine-Saint-Denis a ensuite poursuivi ses explications sur le port du voile. "La grande majorité le porte comme un signe de foi, pas comme quelque chose qui a un rapport avec la soumission. La droite est hypocrite à vouloir interdire le port du voile à l’université et dans l’espace public. Ce n'est pas prévu dans la loi de 1905, ce serait une police du vêtement, une mise en tension, a estimé Éric Coquerel. La question, c’est plus le séparatisme scolaire, social, les inégalités qui explosent, plutôt qu’une partie de nos citoyens qui veulent afficher leur foi. Ce n’est pas là que se niche le terrorisme."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.