Cet article date de plus d'onze ans.

Primaire PS : les six candidats en lice

Du plus jeune (Arnaud Montebourg, 49 ans) au plus âgé (Jean-Michel Baylet, 64 ans), présentation expresse des 6 candidats (5 PS + 1 PRG) qui débattront jeudi sur France 2.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le plateau des primaires PS (France 2)

Du plus jeune (Arnaud Montebourg, 49 ans) au plus âgé (Jean-Michel Baylet, 64 ans), présentation expresse des 6 candidats (5 PS + 1 PRG) qui débattront jeudi sur France 2.

Martine Aubry, 61 ans.
Slogan : "la volonté du changement".
Maire de Lille et patronne du PS depuis novembre 2008, ancienne ministre, elle s'est déclarée le 28 juin et mise en congé de ses fonctions de première secrétaire.
Un "pacte" de non agression la liait à Dominique Strauss-Kahn, rendu caduc par l'arrestation à New York le 14 mai de l'ancien directeur général du FMI, déchargé le 23 août des accusations de viol.
Sa "Lettre aux Français" a été distribuée à 1,5 million d'exemplaires. Elle se veut "la présidente du redressement de la France", a-t-elle répondu au questionnaire adressé aux candidats par l'AFP.

François Hollande, 57 ans.
Slogan "La France en avant".
Député et président du conseil général de la Corrèze, il a dirigé le PS de 1997 à 2008. Il s'est déclaré le 31 mars.
Actuellement favori des sondages, il a publié "Le Rêve français" où il entend rendre vivant "le rêve de progrès, d'égalité, de justice, de partage, de force collective et de destins individuels". Il veut être un "président qui donne aux Français confiance, respect et espoir", a-t-il affirmé à l'AFP.

Arnaud Montebourg, 48 ans.
Slogan "La France nouvelle".
Député et président du conseil général de Saône-et-Loire, où il s'est déclaré en novembre 2010. Revendiquant un parcours de "rénovateur" au sein du parti, il est entré en guerre contre la fédération PS des Bouches-du-Rhône et son homme fort Jean-Noël Guérini. Il a publié en juin "Votez pour la démondialisation!", livret-manifeste contre la mondialisation, "une escroquerie". Il veut être un "président audacieux et innovant".

Ségolène Royal, 57 ans.
Slogan "La force citoyenne".
Ex-candidate à la présidentielle et ex-ministre. Après les rivalités avec Martine Aubry, qui l'a battue d'un cheveu au Congrès de Reims en 2008, la présidente de Poitou-Charentes, brillamment réélue aux régionales, s'est recentrée dans le parti. Candidate depuis le 29 novembre, elle peine dans les sondages. Dans sa "Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions", elle assure que des "solutions existent". Elle veut être "la présidente des solutions".

Manuel Valls, 49 ans.
Slogan "L'énergie du changement". Député-maire d'Evry. Cet ex-proche de Ségolène Royal à Reims a été le premier à se déclarer en juin 2009. Soutien de DSK, il a réactivé sa candidature en juin après la mise hors jeu de celui-ci. The Economist, hebdomadaire économique de référence, l'a crédité d'une "vision moderne de la gauche" "rafraîchissante". Incarnant l'aile droite du PS, il s'est démarqué par ses déclarations iconoclastes ("déverrouiller les 35 heures") ou son scepticisme sur les emplois d'avenir. Son livre "L'énergie du changement", se veut une "gifle aux vains espoirs". Il ambitionne de devenir le "président de Français qui feront de grandes choses ensemble".

Jean-Michel Baylet, 64 ans.
Slogan "L'audace à gauche". Sénateur et président du conseil général du Tarn-et-Garonne, président du Parti radical de gauche. Ex-secrétaire d'Etat et ex-ministre, fils de Jean Baylet, ancien député radical, M. Baylet a fait parallèlement carrière dans la presse dans le groupe familial. Entré comme journaliste à La Dépêche du Midi en 1971, l'ex-maire de Valence-d'Agen en est devenu le PDG en 1995. Sa campagne se veut fondée sur ses "valeurs et propositions" (laïcité, République, jeunesse, emploi). Il se dit "le seul candidat totalement libre de dire ses idées".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.