Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire à gauche : la stratégie de François Hollande

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire à gauche : la stratégie de François Hollande
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de l'Élysée, Maryse Burgot explique pourquoi le président de la République veut absolument cette primaire.

Jean-Christophe Cambadélis vient d'annoncer qu'une grande primaire de la gauche se tiendra pour désigner un candidat commun à la présidentielle 2017. Quelle stratégie personnelle pour le président de la République ? "Le problème de François Hollande, c'est que de nombreux sondages donnent la gauche éliminée du second tour de la présidentielle," explique Maryse Burgot, en direct de l'Élysée.

Se déclarer candidat le plus tôt possible

Le chef de l'État le dit lui-même : "Il faut tout faire pour éviter un duel entre la droite et l'extrême droite au second tour. Il pense que cette primaire peut être une chance pour faire le plein de voix à gauche. Et qu'elle permettra d'éviter certaines candidatures dissidentes, comme celle de Montebourg. Et surtout, cette primaire permettrait à François Hollande d'être en campagne dès le début du mois de janvier. Car il est convaincu qu'il faut se déclarer très tôt", conclut la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.