Cet article date de plus de huit ans.

Présidence de l'UMP : Xavier Bertrand entretient le suspense autour de sa candidature

L'ex-secrétaire général du parti affirme avoir les 8 000 parrainages de militants requis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Xavier Bertrand, le 5 juillet 2012 à Saint-Quentin (Aisne). (ALEXANDRE MARCHI / L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP)

POLITIQUE – Va-t-il se lancer dans la course ? Xavier Bertrand, ex-secrétaire général de l'UMP, a affirmé jeudi 6 septembre avoir franchi la barre des 8 000 parrainages d'adhérents requis pour être candidat à la présidence du parti, mais il ne décidera que le 16 septembre s'il concourt ou non à l'élection. L'ancien ministre a confirmé à l'AFP l'information, révélée plus tôt par le site du Parisien.

Bertrand estime que "ce n'est pas un scoop" qu'il ait pu, en tant qu'ancien patron du parti (entre 2008 et 2010), franchir le seuil requis, même s'il juge que "cette procédure des parrainages est injuste pour beaucoup de candidats" comme Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire. Les deux "principaux" candidats, l'ancien Premier ministre François Fillon et le secrétaire général du parti Jean-François Copé, sont eux aussi assurés d'avoir leurs parrainages, même s'ils n'ont toujours pas annoncé avoir franchi la barre requise.

Il sait, mais ne le dit pas

Bertrand n'est toutefois pas encore candidat, même s'il a indiqué à l'AFP avoir pris sa décision en son for intérieur. Il ne se prononcera officiellement que le dimanche 16 septembre, lors de l'émission Le Grand Rendez-vous Europe 1-iTélé-Le Parisien.

Jean-François Copé, également interrogé par l'AFP, s'est "réjoui" que Xavier Bertrand ait ses signatures. "C'est la preuve qu'il y a la possibilité pour un certain nombre de nos amis de recueillir les parrainages", a-t-il déclaré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.