Cet article date de plus de huit ans.

Portrait : qui est le futur nouveau secrétaire national d’Europe écologie-Les Verts ?

L’actuel porte-parole d’Europe écologie-Les Verts, Pascal Durand, est pressenti pour succéder à Cécile Duflot au poste de secrétaire national du parti samedi 23 juin. Francetv 2012 avait dressé son portrait.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Nicolas Hulot, Pascal Durand et Cécile Duflot (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)

L'actuel porte-parole d'Europe écologie-Les Verts, Pascal Durand, est pressenti pour succéder à Cécile Duflot au poste de secrétaire national du parti samedi 23 juin. Francetv 2012 avait dressé son portrait.

Alors que Cécile Duflot s'apprête à quitter son poste de secrétaire national d'Europe écologie-Les Verts (EELV), celui ou celle qui lui succèdera n'était pas encore connu(e) jeudi. Si les noms de Jacques Archimbaud, actuel secrétaire national adjoint, ou de Sandrine Rousseau, membre du bureau exécutif, sont cités, la candidature de Pascal Durand semble de plus en plus logique.

Pascal Durand est présenté comme un homme de consensus. Ecologiste convaincu doté d'une "grande culture politique", selon un connaisseur, l'actuel porte-parole du parti est le favori pour succéder à Cécile Duflot, qui a prévu de passer la main au sortir des élections législatives le 22 juin.

Surtout, cet avocat de formation a son soutien.

"Pascal Durand, c'est la bonne personne au bon moment au bon endroit, souligne-t-elle. Il a su créer une sphère d'influence pendant la campagne. Il a un bon contact avec les militants et il a été loyal avec Eva Joly. C'est un point d'équilibre politique. Il vient de la fusion d'Europe-Ecologie. A ce titre, c'est mon pendant symétrique."

Même Eva Joly lui a apporté son soutien début mai. L'ancienne magistrate a apprécié son fair play durant la présidentielle, quand beaucoup la critiquait.

"Il parle bien, a un joli verbe et il a des convictions profondes", estime-t-elle.

La chose n'était pas évidente puisque Pascal Durand a été le directeur de campagne de Nicolas Hulot durant la primaire écologiste.

"C'est un homme consensuel, confirme Sylvain Garel, co-président du groupe EELV au Conseil municipal de Paris. Il est intelligent, diplomate et il a de l'humour, ce qui ne gâche rien."

Grande gueule

L'homme a cependant dû s'effacer en décembre 2011 pour les législatives à Paris, afin de ne pas créer de "conflit interne" dans la 10e circonscription, où se présente l'adjoint au maire de Paris chargé du développement durable, Denis Baupin.

"C'est un fantoche, s'énerve un cadre EELV qui le côtoie ! Il permet à Cécile Duflot de garder la main sur le parti."

"Qu'est-ce qui nous différencie des autres partis maintenant, s'interroge cet écologiste ? Rien ! On est comme eux, mais en moins bien. C'est pitoyable !"

Un avis que ne partage pas Yves Contassot. L'ancien trésorier de la campagne d'Eva Joly pense lui que Pascal Durand "fera un très bon secrétaire national".

"Il a des impulsions très fortes, mais il est capable de les maîtriser, sourit-il. C'est une grande gueule, mais heureusement qu'il y a encore des gens capables de ne pas faire de langue de bois."

En février, face à la possibilité de devenir le futur secrétaire national d'EELV, il déclarait craindre de "perdre sa liberté de parole".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.