La réussite d'un village d'insertion pour les familles roms

En 2015, 16 familles roms évacuées de bidonvilles près de Lyon (Rhône), ont été relogées dans un village d'insertion. Trois ans après, comme le projet a été couronné de succès, le village ferme.

FRANCEINFO

Le village d'insertion pour les familles roms près de Lyon (Rhône) va fermer, mais c'est une bonne nouvelle. En effet, 80% des familles ont trouvé emploi et logement, quant à leurs enfants, ils sont tous scolarisés. L'association Habitat et Humanisme est à l'origine du projet. "Ils ont commencé par des emplois peu qualifiés, sur des horaires décalés, c'est des gens qui partaient très tôt le matin", explique Benoît Aurenche, coordinateur du projet. "On a vraiment vu une volonté et on s'est aperçu que le travail est vraiment un des axes principaux de l'insertion", rajoute-t-il.

Un projet pourtant peu soutenu au départ

Il y a trois ans, près de 40 familles roms sont évacuées de bidonvilles près de Lyon. 16 d'entre elles sont relogées dans des bungalows du village d'insertion. Le projet était loin de faire l'unanimité. "Ce projet était accepté par une petite minorité", confirme le maire de Saint-Genis-les-Ollières (Rhône). Après leur départ, les familles continueront d'être accompagnées pendant trois mois.

En 2015, 16 familles roms évacuées près de Lyon (Rhône), ont été relogées dans un village d\'insertion. Aujourd\'hui, comme le projet a été couronné de succès, le village ferme. 
En 2015, 16 familles roms évacuées près de Lyon (Rhône), ont été relogées dans un village d'insertion. Aujourd'hui, comme le projet a été couronné de succès, le village ferme.  (FRANCEINFO)