Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Union de la gauche : "Ce n'est pas un problème de casting c'est un problème de scénario", estime le communiste Ian Brossat

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Selon le porte-parole du PCF, le problème de la gauche ne vient pas de sa division mais du manque de messages. "Quand la gauche ne s'intéresse pas au peuple, le peuple ne s'intéresse pas à la gauche", résume Ian Brossat.

"Le problème de la gauche, ce n'est pas un problème de casting, c'est un problème de scénario", a estimé Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris et porte-parole du Parti communiste français samedi 5 juin sur franceinfo.

L’élu communiste considère que "si la gauche est si basse" dans les sondages pour les élections régionales et départementales des 20 et 27 juin ainsi que pour la présidentielle 2022, "ce n'est pas parce qu'elle est divisée, c'est parce qu'elle ne parle pas des problèmes concrets des gens."

"Parlons pouvoir d'achat, parlons emploi, parlons de tous ces sujets qui les taraudent, et c'est comme ça qu'on fera revenir aux urnes des tas de gens qui, aujourd'hui, n'y vont plus."

Ian Brossat, porte-parole du PCF

à franceinfo

"Quand la gauche ne s'intéresse pas au peuple, le peuple ne s'intéresse pas à la gauche et je pense qu'il y a eu des expériences gouvernementales, notamment la présidence de François Hollande, qui a considérablement déçu les milieux populaires, estime Ian Brossat. Et donc, on a besoin aujourd'hui de reconquérir le vote ouvrier."

Ian Brossat se fonde sur les récentes enquêtes d’opinion sur la présidentielle 2022 pour affirmer que "s'il y avait un candidat unique à gauche, il ne franchirait pas non plus le cap du second tour. En 1981, François Mitterrand, il fait 25 % au 1er tour, Georges Marchais, il en fait 15. Et la gauche, je crois qu'elle avait quatre ou cinq candidats en tout au premier tour. Donc, le problème, ce n’est pas la division, ce n'est pas la dispersion".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.