Présidentielle 2022 : le candidat communiste Fabien Roussel veut des semaines de 32 heures pour les élèves

Le secrétaire général du PCF publie une tribune dans "Le Monde" dans laquelle il propose d'augmenter la durée des journées d'école et de recruter 90 000 nouveaux enseignants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabien Roussel, secrétaire général du PCF, lors d'un de l'université d'été de son parti à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), le 28 août 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Fabien Roussel, candidat communiste à la présidentielle, propose d'"allonger le temps de présence des élèves à l'école en le portant à 32 heures par semaine" dans une tribune publiée dans Le Monde, mardi 28 septembre. Dans ce qu'il appelle un "Pacte pour la jeunesse", le secrétaire national du PCF souhaite "redonner du sens à l'apprentissage". Un tel programme, selon lui, "mettrait aussi fin aux inégalités liées au travail à la maison" car "avec cette augmentation du temps scolaire, c'est en classe que l'on apprendra les leçons, que l'on s'entraînera".

Pour cela, le député communiste du Nord ne veut pas augmenter le temps de travail des enseignants mais "propose le recrutement de 90 000 professeurs durant le prochain quinquennat ainsi que l'embauche, la formation, la déprécarisation des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), d'infirmières, assistants spécialisés pour garantir, vraiment, l'école inclusive pour tous". Fabien Roussel entend "réduire le nombre d'élèves par classe".

"Un professeur des écoles, un enseignant ne doit pas avoir plus de 20 à 25 élèves dans sa classe, quand la moyenne aujourd'hui dépasse, dans certaines académies, les 30 élèves."

Fabien Roussel, candidat du Parti communiste à la présidentielle

dans "Le Monde"

Le candidat communiste préconise également, à l'instar de la candidate socialiste Anne Hidalgo, "pour redonner envie aux jeunes de faire ce beau métier", de "revaloriser les salaires". Il propose aussi plus généralement de dégeler le point d'indice de tous les agents de la fonction publique et d'augmenter "de 30% les salaires en trois ans". Il prévoit enfin d'ouvrir "de nouvelles écoles normales, accessibles dès le bac et rémunérées".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parti communiste français - PCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.