Corrida : les députés réunis en commission se prononcent contre l'interdiction

Ce vote n'empêche pas l'examen du texte dans l'hémicycle le 24 novembre, si les délais le permettent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une corrida, le 17 avril 2017 à Arles. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Les défenseurs de la corrida remportent une première manche. Les députés réunis en commission se sont prononcés, mercredi 16 novembre,  contre l'interdiction de la corrida, rejetant une première fois la proposition de loi du parlementaire LFI Aymeric Caron. Les députés de la commission des Lois ont soutenu des amendements RN et LR pour supprimer le seul article du texte.

Ce vote n'empêche pas l'examen du texte dans l'hémicycle le 24 novembre, si les délais le permettent, avec un ordre du jour chargé pour parcourir les propositions du groupe LFI.

Aymeric Caron veut modifier le Code pénal qui punit déjà la maltraitance animale, mais dont les sanctions prévues à l'article 521-1 "ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée". Le député LFI espère ajouter par amendement l'interdiction des combats de coqs encore autorisés dans le Nord ou certains territoires d'outre-mer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Assemblée nationale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.