Doigts d'honneur d'Éric Dupond-Moretti : Jérôme Guedj "ne voit pas comment" le gouvernement pourrait conserver le ministre à son poste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 11 min
Jérôme Guedj, député socialiste de l'Essonne au sein de la Nupes, est l'invité des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 8 mars. -
Bras d'honneur d'Éric Dupond-Moretti : "C'est indigne, et c'est un signal désastreux", estime le député socialiste Jérôme Guedj Jérôme Guedj, député socialiste de l'Essonne au sein de la Nupes, est l'invité des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 8 mars. - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - T.Sotto
France Télévisions
Jérôme Guedj, député socialiste de l'Essonne au sein de la Nupes, était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 8 mars.

"Dans une démocratie moderne, pour des acteurs avec un sens de la vertu républicaine, je ne vois pas comment le gouvernement, la cheffe de l'exécutif, pourraient conserver un ministre dont l'attitude elle-même est à l'encontre de cette exigence d'exemplarité", a réagi Jérôme Guedj, mercredi 8 mars, après les doigts d'honneur adressés par Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, au patron des députés républicains Olivier Marleix, mardi à l'Assemblée. Le député socialiste de l'Essonne au sein de la Nupes était l'invité des "4 Vérités" sur France 2.

Un appel à une "pause" sur la réforme des retraites

Jérôme Guedj est ensuite revenu sur la sixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, qui s'est tenue mardi. "Il faut que le président de la République se mouille", a estimé le député, ajoutant qu'"il faut qu'il s'exprime". Le socialiste plaide par ailleurs pour une "pause" sur la réforme des retraites afin de "chercher du consensus avec les syndicats, avec les oppositions, en sortant de cette idée qu'il n'y a pas d'autres alternatives que de rajouter cet impôt sur la vie, les deux années supplémentaires".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.