Notre-Dame-des-Landes : un piège pour Emmanuel Macron ?

Sur le plateau du 19/20 de France 3, Danielle Sportiello analyse la situation à laquelle Emmanuel Macron est confronté lorsque les manifestations de défi à l'encontre de l'exécutif se multiplient.

france 3

À Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) continue de faire l'actualité. Est-ce devenu un piège pour Emmanuel Macron ? "En janvier, Emmanuel Macron a décidé qu'il n'y avait pas d'aéroport et il promettait le retour à l'état de droit sur la ZAD. Ce que ses prédécesseurs n'avaient pas réussi à faire. (...) Pour le retour à l'état de droit, ce n'est pas gagné. Il reste encore beaucoup de squats à démanteler. On peut penser à une opération plus musclée, mais elle comporte des risques. (...) Au début, le gouvernement avait réussi à diviser les zadistes. Aujourd'hui, à cause de ce recours aux forces de l'ordre, il a réussi à réconcilier tout le monde, les modérés comme les radicaux", analyse Danielle Sportiello.

Un défi à l'autorité du chef de l'État

L'exécutif est dernièrement confronté à des manifestations très déterminées sur plusieurs dossiers. "Dans les facultés qui sont bloquées et qui sont dégradées à cause des actions de l'ultragauche ou de l'ultradroite. Puis, il y a toutes ces manifestations qui dégénèrent comme à Montpellier (Hérault) ou à Nantes (Loire-Atlantique), à cause des casseurs. C'est donc un véritable défi à l'autorité d'Emmanuel Macron", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran de l\'interview d\'Emmanuel Macron, le 15 avril 2018, sur BFMTV et Mediapart. 
Capture d'écran de l'interview d'Emmanuel Macron, le 15 avril 2018, sur BFMTV et Mediapart.  (MEDIAPART / YOUTUBE)