Cet article date de plus de quatre ans.

Notre-Dame-des-Landes : la préfecture déplore la présence d'individus violents

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Notre-Dame-des-Landes : la préfecture déplore la présence d'individus violents
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Peggy Mauger se trouve en direct de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) où ce dimanche 15 avril s'annonce très tendu.

Les affrontements entre zadistes et forces de l'ordre continuent ce dimanche 15 avril à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). "Les affrontements sont toujours en cours. Les gendarmes semblent se replier, mais la situation est extrêmement confuse. Un gendarme aurait été blessé. Nous avons eu beaucoup de mal à accéder jusqu'à cette zone qui devait être un grand lieu de rassemblement en soutien aux occupants de la ZAD", relate Peggy Mauger en direct sur place.

Les soutiens bloqués aux portes de la ZAD

Le rassemblement prévu aujourd'hui est vraisemblablement compromis. "En raison de la présence d'individus violents selon la préfecture, de 300 individus prêts à en découdre ce matin avec les forces de l'ordre. Des dizaines de personnes venues soutenir les occupants de la ZAD sont bloquées derrière un barrage de gendarmes aux portes de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes", rapporte la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.