Cet article date de plus de dix ans.

Noël Mamère doute de "l’intérêt" de la candidature d’Eva Joly

Noël Mamère s’est publiquement interrogé sur "l’intérêt" de la candidature d’Eva Joly à l’élection présidentielle vu les faibles intentions de votes dont bénéficie la candidate écologiste. La réponse de ses porte-parole a été immédiate. Il y aura bien un bulletin Eva Joly au premier tour de la présidentielle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Cela ne va pas arranger les affaires d’Eva Joly qui plafonne
à 2,5% des intentions de vote dans les sondages. Face à ce score extrêmement
faible, Noël Mamère s’est interrogé sur Vivre FM - radio spécialisée dans le handicap - sur "l’intérêt" de cette candidature
qui risque, selon, lui "d’affaiblir le candidat du PS" .

Noël Mamère, candidat en 2002 et qui avait recueilli 5,25% des suffrages,
souhaite voir son parti se recentrer sur les élections législatives.

Des propos qui font écho aux déclarations de Daniel
Cohn-Bendit la semaine dernière. Il avait estimé qu’Eva Joly aurait pu être un
atout pour les Verts si elle ne s’était pas "radicalisée dans un discours
abstrait"
. Et l'ancien leader de Mai 68 de préciser :

"Elle a un côté qui énerve, quand elle fait juge d’instruction,
d’asséner des vérités" 

Ces déclarations de Noël Mamère ont suscité une réponse commune des quatre
porte-parole d’Eva Joly. José Bové, Sergio Coronado, Michèle Rivasi et
Dominique Voynet affirment que leur "détermination est totale" pour
soutenir "la candidate écologiste" . Dans un communiqué ils précisent que "le 22 avril, il y aura un bulletin Eva Joly" . Eva Joly elle-même a balayé la question d'un revers de la main.

L’entourage de la candidate a également du s’employer à démentir des rumeurs de
retrait à condition que Corinne Lepage ne se présente pas. Une hypothèse
avancée ce matin sur France Inter. Corinne Lepage, candidate écologiste
dissidente, n’est pas certaine d’avoir ses 500 parrainages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.