Cet article date de plus de huit ans.

UMP : le "Sarkothon" a récolté 4,3 millions d'euros en une semaine

Après le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel, le parti doit trouver 11 millions d'euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militants de l'UMP remplissent des bons de souscription à l'occasion de la Fête de la violette, à La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher), le 6 juillet 2013. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le compte n'y est pas encore. L'UMP a jusqu’au 31 juillet pour combler sa dette de 11 millions d'euros contractée après le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel. En une semaine, le parti a rassemblé 4,3 millions d'euros en provenance de dons de militants et sympathisants, indique Le Parisien vendredi 12 juillet. 

Le 4 juillet, le parti, en difficulté financière, a lancé une "grande souscription nationale" sur son site internet. Le quotidien annonce que des responsables du parti doivent rencontrer les partenaires financiers de l’UMP dans les prochains jours, pour "faire le point [et] les rassurer en leur montrant que l’argent rentre bel et bien", ce qui "devrait permettre d’avoir un éventuel report de la dette". 

Pour couvrir la totalité des quelque 11 millions d'euros qui manqueront à l'UMP, Catherine Vautrin, trésorière du parti, a calculé, le 5 juillet, qu'il suffirait à chaque adhérent de "verser 35 euros".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nicolas Sarkozy

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.