Cet article date de plus de sept ans.

Seuls 37% des Français souhaitent que Sarkozy soit candidat en 2017

A droite, 84% des sympathisants UMP souhaitent le retour de l'ancien chef de l'Etat, selon un sondage publié lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, lors du premier tour des élections municipales, le 23 mars 2014. (MAXPPP)

Nicolas Sarkozy a beau être plébiscité au sein de sa famille politique, son éventuel retour sur la scène politique nationale est loin de l'être parmi l'ensemble des Français. Seules 37% des personnes interrogées souhaitent que l'ancien chef de l'Etat soit candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Ifop-Fiducial pour i-Télé et Sud Radio, publié lundi 19 mai. A droite néanmoins, ce souhait est émis par 84% des sympathisants UMP. Une proportion en légère baisse, puisqu'ils étaient 87% lors d'un précédent sondage, réalisé en juin 2013.

Même si les Français sont une minorité à souhaiter le retour de Nicolas Sarkozy, ils sont malgré tout une large majorité – 76% – à penser qu'il sera bien candidat à la prochaine présidentielle.

Alain Juppé en deuxième homme

Si Nicolas Sarkozy n'était pas candidat, 40% des sympathisants UMP préfèreraient que le candidat de l'UMP soit le maire de Bordeaux, Alain Juppé, loin devant François Fillon (13%), Jean-François Copé (8%), Christine Lagarde (6%), Nathalie Kosciusko-Morizet (5%) et Laurent Wauquiez (4%).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nicolas Sarkozy

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.