Polémique : Nicolas Sarkozy et "les Gaulois"

Nicolas Sarkozy a mis le feu aux poudres, hier soir, lundi 19 septembre, en déclarant qu'à partir du moment où l'on devient Français, "on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois".

France 2

Voici la déclaration de Nicolas Sarkozy qui fait polémique, autour du thème clé de sa campagne, l'identité. Il a affirmé qu'à partir du moment où l'on devient Français, "on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois", lundi 19 septembre, lors d'un meeting de sa campagne pour la primaire à droite à Franconville (Val-d'Oise). "Et mes ancêtres sont les ancêtres de la France, c'est ça l'assimilation", a-t-il poursuivi. 

La gauche bondit 

Sur cette question, il existe un vrai clivage entre les différents candidats de droite. Dès ce mardi matin, ses rivaux, Alain Juppé et Bruno Le Maire, se démarquent de l'ancien président. "L'assimilation, ça veut dire qu'on est tous pareils et qu'on coupe ses racines, quand on coupe les racines d'un arbre, il meurt", a réagi Alain Juppé. Les déclarations du candidat Sarkozy font également bondir la gauche. Clairement, Nicolas Sarkozy cherche à ramener à lui une partie des électeurs du Front national. Pour Marine Le Pen, cela ne marchera pas.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville, le 19 septembre 2016.
Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville, le 19 septembre 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)