La justice valide les écoutes de Nicolas Sarkozy

Coup dur pour Nicolas Sarkozy dans l'affaire des écoutes. Une équipe de France 3 revient sur cette décision.

France 3

La justice a validé ce jeudi 7 mai les écoutes entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog. La cour d'appel a estimé que les écoutes étaient légales.
En septembre 2013, une enquête est ouverte concernant des soupçons de financement illégal de la campagne présidentielle de 2007. Le colonel Kadhafi a-t-il en partie financé cette campagne ? C'est ce que soupçonnent les juges d'instruction.

Une décision dans quelques mois

Les magistrats placent Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog sur écoute. Ils découvrent alors que les deux hommes ont tenté de soutirer des informations auprès d'un haut magistrat dans un autre dossier : le dossier Bettencourt. En échange, Nicolas Sarkozy aurait promis au magistrat un coup de pouce pour obtenir un poste à Monaco.
Ces écoutes téléphoniques ont permis la mise en examen de Nicolas Sarkozy, notamment pour corruption active. "La décision appartiendra dans quelques mois à la Cour de cassation, voire même à la Cour européenne des droits de l'homme. En attendant, Nicolas Sarkozy reste toujours visé par cette enquête judiciaire et mis en examen pour trafic d'influence et corruption active", explique la journaliste de France 3, Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'UMP  Nicolas Sarkozy en meeting à Nice le 22 avril 2015.
Le président de l'UMP  Nicolas Sarkozy en meeting à Nice le 22 avril 2015. (JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)