Andrée Sarkozy, mère de l'ancien président de la République, est morte

Ancienne avocate, elle avait accompagné son fils à des meetings politiques ainsi qu'à un voyage officiel en Chine en 2008.

Andrée Sarkozy, née Mallah, lors d\'un dîner donné à l\'occasion du 58e anniversaire d\'un de ses fils, Nicolas Sarkozy, le 28 janvier 2013. 
Andrée Sarkozy, née Mallah, lors d'un dîner donné à l'occasion du 58e anniversaire d'un de ses fils, Nicolas Sarkozy, le 28 janvier 2013.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Andrée Sarkozy, née Mallah, surnommée "Dadu" par ses proches, et connue par les autres comme la mère de Nicolas Sarkozy, est morte, mercredi 13 décembre, rapporte Le Figaro, qui cite son entourage. Elle s'est éteinte dans la nuit de mardi à mercredi, à l'âge de 92 ans, rapporte encore une source à l'AFP.

Née en 1925 à Lyon, elle a eu trois enfants de son union avec Pál Sarkozy : l'aîné, Guillaume, est né en 1951, puis Nicolas en 1955 et enfin, François, en 1959. Après son divorce, Andrée Mallah avait repris ses études de droit et était devenue avocate au barreau de Nanterre (Hauts-de-Seine).

"Je lui dois tout"

"Je lui dois plus que tout, elle m’a élevé dans tous les sens du terme", avait déclaré Nicolas Sarkozy, interrogé pour le livre Les politiques aussi ont une mère, relève le quotidien. 

Elle avait accompagné son fils à des meetings politiques ainsi qu'à un voyage officiel en Chine en 2008. Sa dernière apparition publique remonte au mois d'avril.