Myriam El Khomri, la secrétaire d'Etat à la Ville, nommée ministre du Travail

L'annonce a été faite par l'Elysée, mercredi matin. Elle succède à François Rebsamen. 

Myriam El Khomri, la secrétaire d\'Etat chargée de la Politique de la ville, le 7 juillet 2015 à Blois (Loir-et-Cher).
Myriam El Khomri, la secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville, le 7 juillet 2015 à Blois (Loir-et-Cher). (MAXPPP)

De la Ville au Travail. Myriam El Khomri, la secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville, succède à François Rebsamen au ministère du Travail, selon l'Elysée, mercredi 2 septembre. Elle va être confrontée à la lourde tâche d'inverser la courbe du chômage.

"Le président de la République, sur proposition du Premier ministre, a mis fin aux fonctions de M. François Rebsamen et nommé Mme Myriam El Khomri comme ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue social", a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, reprend la responsabilité des fonctions occupées jusqu'à présent par Myriam El Khomri sur la Ville.

"Comptez sur ma combativité au service des Français"

François Rebsamen, élu maire de Dijon lundi 10 août, a démissionné de son poste de ministre du Travail neuf jours plus tard. "Je pars avec le sentiment d'avoir bien fait mon travail et avec l'estime des partenaires sociaux", avait-il déclaré.

Myriam El Khomri aura pour principale mission de tenter d'inverser la courbe ascendante du chômage, un engagement du chef de l'Etat qui en a fait la condition sine qua non de sa candidature à un second mandat, en 2017. La nouvelle ministre a commenté sa nomination sur Twitter, en début d'après-mid: "Je mesure la responsabilité qui est la mienne, dit-elle. Comptez sur ma combativité et ma détermination au service des Français."