Cet article date de plus de huit ans.

Mosquée de Poitiers : quatre militants d'extrême droite en garde à vue prolongée

Un acte de "résistance". C'est ce que déclare Génération identitaire, groupuscule d'extrême droite dont 70 membres ont occupé samedi le chantier de la mosquée en construction à Poitiers. Les quatre militants interpellés samedi ont vu dimanche leur garde à vue être prolongée. Tandis que la classe politique est scandalisée, les associations qui luttent contre le racisme réclament la dissolution de ce mouvement issu du Bloc identitaire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Pendant plusieurs heures, environ 70 militants du groupe d'extrême droite Generation identitaire ont envahi samedi le chantier de la mosquée en construction de Poitiers. Quatre jeunes de 23 à 26 ans se présentant comme les organisateurs de cette occupation avaient été interpellés et placés en garde à vue.

Dans le cadre d'une enquête pénale ouverte par le parquet de Poitiers pour "manifestation non autorisée, provocation à la haine raciale, et participation à un groupement en vue de la préparation de dégradations de biens en réunions ", leur garde à vue a été prolongée dimanche et ce jusqu'à lundi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.