VIDEO. Wauquiez : "La transparence finira par s'imposer à tout le monde"

"Les Français ont des situations difficiles, on leur demande de payer plus d'impôts, de faire des efforts, eux demandent des élus exemplaires", a expliqué le vice-président de l'UMP.

Canal+

Laurent Wauquiez en est convaincu. "La transparence finira par s'imposer à tout le monde", a assuré le vice-président de l'UMP, mercredi 10 avril sur Canal Plus. Et qu'importe si Jean-François Copé, le président de l'UMP, n'entend pas dévoiler aujourd'hui son patrimoine et dénonce un "numéro de voyeurisme, d'hypocrisie". Le député de Haute-Loire veut croire à une moralisation de la vie politique, pourtant encore loin de faire consensus.

"On change d'époque : ce n'est plus les années 70, ce n'est plus la croissance", a argumenté l'ancien ministre. "Les Français ont des situations difficiles, on leur demande de payer plus d'impôts, de faire des efforts, eux demandent des élus exemplaires."

Faut-il interdire aux élus d'être également avocat - à l'instar du chef de l'opposition - pour lutter contre les conflits d'intérêts ? "Je ne veux pas de suspicion de principe", a répondu l'élu du Puy-en-Velay. "Je ne veux pas me retrouver avec juste une République d'instituteurs dans laquelle, parce qu'on a des activités dans le privé, on ne peut plus faire de politique." Mais, a-t-il ajouté, "il faut que ce soit public. Vous avez des fonctions que vous exercez à côté, vous avez des clients, il faut que nos compatriotes puissent le savoir".

Laurent Wauquiez, député-maire UMP du Puy-en-Velay (Haute-Loire) et vice-président de l\'UMP, le 27 mars 2013 à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Laurent Wauquiez, député-maire UMP du Puy-en-Velay (Haute-Loire) et vice-président de l'UMP, le 27 mars 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris. (MAXPPP)