La Haute autorité pour la transparence de la vie publique saisit la justice d'un possible "abus de confiance" du ministre aux PME Alain Griset

L'instance va publier mardi les déclarations d'intérêt et du patrimoine de l'ensemble des membres du gouvernement. Celle d'Alain Griset sera accompagnée d'un communiqué de presse explicatif car il a omis de déclarer l'argent issu de la vente d'une société.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alain Griset, le 7 juillet 2020. (ERIC PIERMONT / AFP)

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique saisit la justice d'un possible "abus de confiance" du ministre aux PME Alain Griset, a appris franceinfo mardi 24 novembre de source proche du dossier, confirmant une information du Monde (réservé aux abonnés). Le dossier du ministre a été transmis au procureur de la République. Alain Griset est soupçonné d'avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine.

Contacté par franceinfo, le ministre reconnaît ne pas avoir déclaré à la Haute autorité une somme d'argent présente sur son PEA (Plan d'épargne en actions) et issue de la vente d'une société par la Confédération nationale de l'artisanat et des services (CNAMS) du Nord, structure qu'il présidait jusqu'à son entrée à Bercy cet été. Le ministre délégué aux PME (petites et moyennes entreprises) parle de "maladresse".

L'argent "ne lui appartenait pas"

Alain Griset confie ne pas avoir déclaré cet argent car, jusqu'à il y a quelques jours, cette somme ne lui appartenait pas. Il ne savait pas combien cet argent avait rapporté et ne savait donc pas quel montant déclarer, défend-il. Cette transaction, issue de la vente d'une société par la CNAMS du Nord, a rapporté 130 000 euros qui ont donc été placés sur son PEA - pour le faire fructifier - avec l'accord du bureau de la structure. En tout, les 130 000 euros placés ont rapporté 19 200 euros de plus-value.

Alain Griset affirme avoir tout reversé sur le compte de la Confédération nationale de l'artisanat et des services du Nord et précise ne pas avoir dépensé un centime. De son côté, la Haute autorité considère, elle, que c'est de l'abus de confiance et a donc décidé de transmettre le dossier à la justice.

Vers 15 heures mardi, la Haute autorité mettra en ligne les déclarations d'intérêt et du patrimoine de l'ensemble des membres du gouvernement. Celle d'Alain Griset sera accompagnée d'un communiqué de presse explicatif.

Contacté par franceinfo, Matignon maintient toute sa confiance à Alain Griset. "Les clarifications à apporter ont été faites et c'est désormais à la justice de faire son travail", indique Matignon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.