Cet article date de plus de huit ans.

Michel Rocard : un homme "profondément sympathique" pour Robert Badinter

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Michel Rocard : un homme "profondément sympathique" pour Robert Badinter
Michel Rocard : un homme "profondément sympathique" pour Robert Badinter Michel Rocard : un homme "profondément sympathique" pour Robert Badinter (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Robert Badinter est l'invité du 20h de France 2, ce dimanche 3 juillet. Il vient évoquer l'homme politique qu'était Michel Rocard, décédé samedi à l'âge de 85 ans.

Pour évoquer l'homme politique qu'était Michel Rocard, Robert Badinter est l'invité du 20h, ce dimanche 3 juillet. L'ancien ministre veut avant tout retenir des moments de "gaité", dit-il. "Michel Rocard aimait plaisanter, c'était un élève peu docile à la table du Conseil des ministres", lance-t-il. Et de préciser "qu'en politique, c'est une vertu".

Il voulait devenir président

Son côté juvénile ne l'a évidemment pas empêché d'être un excellent homme politique. Au cœur des passions et des actions de Michel Rocard, "il y avait cet amour de l'Europe", témoigne l'ancien ministre. Rocard aurait-il fait un bon président de la République ? Que lui a-t-il manqué pour le devenir ? "Il ne faut pas sous-estimer le caractère de Rocard : il le voulait, mais il a rencontré sur la route de ses ambitions François Mitterrand, la partie n'était pas égale", explique Roberd Badinter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.