Second tour : le doute des Mélenchonistes à Toulouse

Jean-Luc Mélenchon fait un très gros score avec sept millions d'électeurs, mais reste le quatrième homme de ce premier tour de la présidentielle. Le candidat de La France insoumise l'a emporté à Toulouse (Haute-Garonne). Que pensent faire ses électeurs au second tour ?

FRANCE 2

À Toulouse (Haute-Garonne), ils ont choisi Jean-Luc Mélenchon hier, dimanche 23 avril, mais que feront-ils au second tour de la présidentielle ? Pour certains, aucun doute, barrage au Front national. "Je vais voter Macron par défaut, pour sauver les meubles", explique une jeune femme ayant voté pour le candidat de la France insoumise. Jean-Luc Mélenchon n'a pas donné de consigne de vote et cela déçoit parmi ses électeurs. "Je vois ça comme une maladresse, mais je ne pense pas que les électeurs de Jean-Luc Mélenchon aillent voter pour Marine Le Pen", explique un jeune homme soutenant le candidat.

Ils ne voteront pas pour Marine Le Pen

Mais tout n'est pas si tranché, dans ce marché aux livres, d'autres rejettent aussi en bloc le candidat d'"En Marche !", bien trop libéral pour eux. "Il a exprimé clairement qu'il souhaitait réformer le Code du travail par ordonnance", précise un homme. Beaucoup assument de ne pas choisir en passant par le vote nul, blanc ou l'abstention. Tous les électeurs de Jean-Luc Mélechon que France 2 a rencontrés ont au moins une certitude : ils ne voteront pas pour Marine Le Pen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 23 avril 2017, à Paris, au soir du premier tour de l\'élection présidentielle. 
Le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 23 avril 2017, à Paris, au soir du premier tour de l'élection présidentielle.  (BERTRAND GUAY / AFP)