Présidentielle : Marine Le Pen copie une partie d'un discours de François Fillon

La candidate du Front national a repris lundi une partie d'un discours de François Fillon dans son meeting du 1er mai. "Un clin d'oeil assumé", répond son entourage. 

Marine Le Pen lors de son discours à Villepinte le 1er mai 2017.
Marine Le Pen lors de son discours à Villepinte le 1er mai 2017. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)

Certains passages du discours de Marine Le Pen, qu'elle a tenu lundi 1er mai à Villepinte présentent des ressemblances pour le moins troublantes avec des passages du discours prononcé par François Fillon le 15 avril 2017 au Puy-en-Velay.

C'est le compte twitter baptisé Ridicule TV, proche de la campagne de François Fillon, qui a le premier remarqué les ressemblances entre les deux discours et publié un montage vidéo mettant les deux en parallèle.

Des passages identiques 

Certains extraits sont pratiquement identiques, mot pour mot. C'est notamment le cas lorsque Marine Le Pen décrit la géographie de la France : "Trois façades maritimes : la Manche et la Mer du Nord qui nous relient au monde anglo-saxon et l'immensité septentrionale. La façade atlantique, qui nous projette vers le grand large et nous parle d'aventure. La façade méditerranéenne, foyer des civilisations humaines parmi les plus vieilles et les plus riches de l'Histoire."

Pour comparaison voici l'extrait du discours de François Fillon : "Trois façades maritimes : la Manche et la Mer du Nord ouvertes sur le monde anglo-saxon et l’immensité septentrionale. La façade atlantique, qui nous ouvre depuis des siècles le grand large et nous livre ses aventures. La façade méditerranéenne, foyer de civilisations parmi les plus vieilles et les plus riches de l’Histoire."

"Clin d'oeil assumé"

C'est également le cas lorsque que Marine Le Pen parle de la culture et de la langue françaises : "La France (...) c'est aussi un ensemble de valeurs, de principes transmis de générations en générations comme des mots de passe. C'est un art de vivre. Ce sont des codes que nous partageons entre nous. C'est une façon de penser et d'appréhender le monde. Et puis c'est une voix extraordinaire, singulière qui parle à tous les peuples de l'univers."

Voici le discours de François Fillon : "La France, je l’ai dit, c’est une histoire, c’est une géographie, mais c’est aussi un ensemble de valeurs et de principes transmis de générations en générations comme des mots de passe ; c’est une certaine idée du monde et pour le monde ; c’est une façon qu’ont les hommes de la regarder et de la reconnaître ; c’est finalement une voix singulière adressée à tous les peuples de l’univers".

Joint par franceinfo, le vice-président du FN Florian Philippot évoque "un clin d'oeil assumé à un bref passage touchant d'un discours sur la France, d'une candidate de rassemblement qui montre qu'elle n'est pas sectaire"