Marine Le Pen a fait appel à des conseillers de Donald Trump lors de la présidentielle

BuzzFeed révèle que la candidate du Front national a reçu les conseils de Vincent Harris et Tony Fabrizio, deux experts ayant travaillé pour la campagne du milliardaire américain.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 15 janvier 2018, lors de ses vœux à la presse, au siège de son parti, à Nanterre (Hauts-de-Seine).
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 15 janvier 2018, lors de ses vœux à la presse, au siège de son parti, à Nanterre (Hauts-de-Seine). (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Aux dernières heures de la campagne présidentielle de 2017, la candidate du Front national, Marine Le Pen, a fait appel à Vincent Harris et Tony Fabrizio, deux conseillers américains qui ont travaillé pour le compte du républicain Donald Trump pendant la campagne présidentielle américaine. BuzzFeed a révélé l'information, lundi 15 janvier.

"Est-ce que c'était un immigré ?"

Selon BuzzFeed, Tony Fabrizio, spécialiste réputé des sondages, et Vincent Harris, communicant expert des campagnes sur internet, ont échangé des mails et discuté de la stratégie à adopter avec des proches de Marine Le Pen : Damien Philippot, Philippe Vardon, Frédéric Chatillon et Paul-Alexandre Martin.

"Est-ce que c'était un immigré ?", demande ainsi le sondeur le 21 avril, après l'attaque terroriste des Champs-Elysées qui a coûté la vie à un policier. "Si c'était un délinquant immigré, il n'aurait pas pu faire ça s'il avait été expulsé." "On a un mini-site contre lui qui peut reprendre les attaques de levraifillon", propose Vincent Harris, le 20 avril, à propos de François Fillon. Une référence probable au site Whatsupfillon dont le nom de domaine a été déposé le 20 avril, suivi peu après par Whatsupmacron qui visait à décrédibiliser le candidat d'En marche ! 

Tony Fabrizio et Vincent Harris n'ont pas répondu aux questions de BuzzFeed, tout comme Philippe Vardon, David Rachline ou Damien Philippot.