Présidentielle 2022 : Marine Le Pen refuse de participer à des débats avant le premier tour sans Emmanuel Macron

De son côté, l'entourage du chef de l'Etat "exclut" un "débat avec 15 candidats", précise lundi un proche du président à franceinfo.

Article rédigé par
Hadrien Bect - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle, présente ses vœux à la presse à Paris, le 26 janvier 2022. (THOMAS SAMSON / AFP)

La candidate du Rassemblement national à la présidentielle, Marine Le Pen, refuse de participer à des débats avant le premier tour sans Emmanuel Macron, ont indiqué à franceinfo des sources internes au parti, lundi 31 janvier. "Ce n'est pas de son niveau", explique un membre de son équipe de campagne pour qui il "serait trop simple qu'Emmanuel Macron arrive fin février, fasse toutes les émissions et ne rende de comptes à personne." Si le chef de l'Etat ne prend pas part à ces confrontations et se fait représenter, Marine Le Pen a l'intention de faire de même, "si c'est pour débattre avec Gérald Darmanin, Jordan Bardella pourra y aller", explique un proche.

Marine Le Pen est la première candidate à faire savoir qu'elle boycottera un débat entre tous les candidats en l'absence d'Emmanuel Macron. Dimanche, Valérie Pécresse avait demandé "solennellement" un débat au chef de l'Etat, sans pour autant conditionner sa participation à la présence du président.

"Une campagne de morts-vivants" pour Gabriel Attal

Samedi 29 janvier, dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, s'est déclaré "sceptique" sur l'utilité d'un débat avant le premier tour de la présidentielle pour le quasi candidat Emmanuel Macron face à des rivaux qui installent, selon lui, "une campagne de morts-vivants."

Lundi, l'entourage du chef de l'Etat s'est fait encore plus clair. "Le débat avec 15 candidats, on l'exclut", a ainsi précisé à franceinfo un proche du président. Cette "question" des débats est d'ailleurs "démagogique", selon lui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Marine Le Pen

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.