Cet article date de plus de trois ans.

Municipales : pour Marine Le Pen, "les fusions de listes sont parfaitement possibles au second tour"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Municipales : pour Marine Le Pen, "les fusions de listes sont parfaitement possibles au second tour"
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dimanche 15 septembre à Fréjus (Var), Marine Le Pen s'est lancée dans la campagne des municipales.

Marine Le Pen rentre en campagne. Dimanche 15 septembre, lors d'un meeting à Fréjus (Var), la présidente du Rassemblement national a rappelé que son objectif était l'Élysée. Mais d'abord, elle compte bien remporter un maximum de commune avec les élections municipales. "Les fusions de listes sont parfaitement possibles au second tour", a indiqué à la tribune marine Le Pen. Une main tendue à droite, mais aussi à gauche. En attendant, pour étendre son maillage, le parti vante le bilan des dix villes gérées depuis 2014.

Le Rassemblement national pourrait manquer de "ressources humaines"

Mais pour Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite, le Rassemblement national va de confronter à un problème majeur, la sélection des candidats. "Les ressources humaines c'est véritablement ce qui pêche toujours", explique-t-il. À Fréjus, plus grande ville gérée par le Rassemblement national, la quête électorale est lancée. Mais le parti reste prudent et n'a pas communiqué d'objectifs chiffrés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.