Cet article date de plus d'onze ans.

Marine Le Pen veut porter plainte contre l'Etat après une vidéo diffusée par la Licra

La candidate frontiste, qui figure malgré elle dans une vidéo de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, dénonce un détournement des subventons publiques.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Capture d'écran de la vidéo diffusée le 13 avril 2012 par la Licra. (FTVI / LICRA)

Une vidéo diffusée vendredi par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) déclenche la colère de Marine Le Pen. La présidente du Front national a annoncé samedi 14 avril son intention de porter plainte contre l'Etat.

Dans la vidéo de la Licra, Marine Le Pen apparait dans sa salle de bain en train de se démaquiller, pour prendre peu à peu les traits de son père, Jean-Marine Le Pen, avec le message suivant "Seule la façade a changé, Le Pen reste Le Pen".

Une initiative intolérable pour la candidate frontiste. Pour son avocat Wallerand de Saint-Just cité par L'Express, "l'Etat français qui accorde près d'un demi-million d'euros par an de subventions publiques à une association qui détourne sa raison sociale".

Selon le communiqué de l'avocat, "[Marine Le Pen] s'étonne de la complaisance avec laquelle le gouvernement UMP de Nicolas Sarkozy laisse une association marquée politiquement et subventionnée par l'argent public s'introduire dans la campagne présidentielle". La démarche se veut un moyen de pousser "les ministères" à s'expliquer "sur ce détournement manifeste de subventions publiques".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.