Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Valls aux Chinois en mandarin : "Venez investir en France, venez vous installer en France !"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2 et FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis Toulouse (Haute-Garonne), jeudi, Manuel Valls a renouvelé en mandarin son appel aux investissements chinois en France, devant son homologue, Li Keqiang.

Les relations économiques franco-chinoises sont au beau fixe et c'est en quelques mots de mandarin que Manuel Valls a accueilli le Premier ministre chinois, Li Keqiang, à Toulouse (Haute-Garonne) jeudi 2 juillet, lors de la journée de signatures d'une vingtaine de contrats et accords franco-chinois.

Environ 3,5 milliards d'euros de contrats

Comme il l'avait fait fin janvier, avec quelques mots en mandarin, lors d'un déplacement en Chine, Manuel Valls a renouvelé son appel aux investissements chinois en France. "Je voudrais adresser aujourd'hui ce message aux chefs d'entreprises chinoises : venez investir en France, venez vous installer en France ! (...) La France saura toujours répondre à vos attentes et à vos ambitions", a lancé le Premier ministre, répétant ensuite son appel en langue chinoise. La France souhaite offrir à la Chine "le dispositif d'accueil le plus attractif de tous les pays européens", a ajouté Manuel Valls

Au total, 400 hommes d'affaires étaient réunis au conseil régional de Midi-Pyrénées pour parapher divers contrats et accords qui représentent un cumulé d'environ 3,5 milliards d'euros, auxquels s'ajoutent plusieurs milliards d'euros d'accords de crédits et de financement, selon un décompte réalisé par l'AFP sur la base d'une liste fournie par Matignon. Quelque 13 000 emplois en France dépendent déjà des investissements chinois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.