Succession de Manuel Valls : des élections anticipées pour l'Essonne

En partant à Barcelone (Espagne), Manuel Valls a abandonné son mandat de député de l'Essonne. Des législatives anticipées ont lieu dimanche 18 novembre à Évry pour déterminer son successeur.

Le vote de dimanche 18 novembre à Évry (Essonne), après le départ pour Barcelone (Espagne) de Manuel Valls, aura des airs de revanche pour la protégée de Jean-Luc Mélenchon. Celle qui compte bien prendre cette succession, Farida Amrani, n'a pas encore réussi à effacer de ses pensées cet absent si encombrant. "Le seul bulletin d'opposition à Emmanuel Macron, c'est le nôtre", explique-t-elle. Le défi se pose également pour Francis Chouat, l'ancien bras droit de Manuel Valls, à qui on parle souvent de l'ancien Premier ministre. Il fait tout pour tenter de le faire oublier. Tout également pour vaincre La France insoumise, quitte à conduire un attelage inédit, soutenu par La République en marche, et cinq maires de droite. Une union sacrée contre Farida Amrani, qu'il qualifie d'extrémiste.

Onze candidats en lice

Farida Amrani joue la carte Mélenchon et celle de l'actualité. Elle soutient les "gilets jaunes". Onze candidats vont se disputer la succession de Manuel Valls dimanche 18 novembre. Selon l'avis général, l'abstention risque d'être élevée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls s\'exprime devant l\'Assemblée nationale, à Paris, le 2 octobre 2018.
Manuel Valls s'exprime devant l'Assemblée nationale, à Paris, le 2 octobre 2018. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)