Cet article date de plus de six ans.

Manifestation anti-migrants : un général 4 étoiles en comparution immédiate

Le général Piquemal, considéré comme l'instigateur de la manifestation interdite à Calais, samedi, va comparaître ce lundi devant la Justice auprès de quatre autres interpellés. Ce haut-gradé est un proche de l'extrême droite.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le général quatre étoiles avait appelé à la manifestation malgré l'interdiction © maxPPP)

La manifestation lancée par le mouvement islamophobe allemand Pegida avait été interdite à Calais, ce samedi. Ils étaient malgré tout une petite centaine à s'être réunis. Après des échauffourées avec les gendarmes, une vingtaine d'entre eux a été interpellé. Parmi eux, le général Piquemal, ancien patron de la légion étrangère à l'origine de cette manifestation.

Christian Piquemal comparaitra ce lundi devant la Justice avec quatre autres prévenus tous armés lors de la manifestation (cutter, couteau et poing américain.) L'homme est aujourd'hui retraité mais est resté proche de groupes d'anciens militaires, surtout des parachutistes et il préside le cercle des citoyens patriotes un groupe au discours anti-immigration. Il utilise des sites islamophobes et identitaires pour relayer ses propos. L'extrême-droite a d'ailleurs condamné son interpellation.

Sur son blog, le général Piquemal appelait au rassemblement des "patriotes" contre l'immigration à Calais malgré l'interdiction préfectoral. Il pourrait donc être sanctionné par la Justice comme par l'Armée car même s'il n'est plus actif, il est encore astreint à un devoir de réserve.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.