Mots croisés, France 2

VIDEO. Les rouages de la loi sur le renseignement

Dans "Mots croisés" diffusé le lundi 13 avril sur France 2, la journaliste Alice Gauvin revient sur les détails du projet de loi sur le renseignement. Extrait. 

Voir la vidéo

Après les attentats de janvier, le gouvernement français a décidé de mettre à jour son logiciel : l'État veut élargir les écoutes. Une personne est soupçonnée ? C'est l'ensemble de son entourage qui pourrait l'être également.

Appels téléphoniques, mails, SMS et mouchards GPS sur les voitures, il serait simple et légal de géolocaliser et de pister un suspect sans contrôle judiciaire. "Nous voulons aller sur Skype, par exemple, ce que nous ne pouvons pas faire aujourd'hui juridiquement. Nous voulons avoir accès aux données informatiques de ceux qui fomentent des coups", déclarait au micro d'Europe 1 Jean-Jacques Urvoas, rapporteur du projet de loi sur le renseignement et président de la commission des lois. 

Tous écoutés ?

Pour autant, Manuel Valls se veut rassurant. Lors d'une conférence de presse, il précise qu'il "n'y aura aucune cybersurveillance de masse". Et ce malgré la volonté de recourir à des IMSI-catchers, une sorte de fausse antenne-relais qui se chargera d'aspirer toutes les données alentour.

De quoi inquiéter Marc Trévidic, ancien juge antiterroriste. "En l'état, une loi de ce type, si elle tombe entre de mauvaises mains, si elle est mal utilisée, elle nous met en danger", a-t-il déclaré dans les studios de RTL.

( CAPTURE ECRAN FRANCE 2)