Cet article date de plus d'onze ans.

Les résultats s'annoncent serrés en Ile-de-France où le jeu des alliances sera déterminant pour l'issue du scrutin

La ministre de l'Enseignement supérieur et tête de liste UMP, Valérie Pécresse, sortirait en tête du premier tour des élections régionales mais serait battue au second tour par son rival socialiste, le président sortant Jean-Paul Huchon, avec 16 points d'avance, selon un sondage TNS Sofres-Logica réalisé pour France Télévisions.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Pécresse - Jean-Paul Huchon (AFP - Gautreau/Piermont)

La ministre de l'Enseignement supérieur et tête de liste UMP, Valérie Pécresse, sortirait en tête du premier tour des élections régionales mais serait battue au second tour par son rival socialiste, le président sortant Jean-Paul Huchon, avec 16 points d'avance, selon un sondage TNS Sofres-Logica réalisé pour France Télévisions.

Dans l'hypothèse d'une alliance PS - PC - Europe Ecologie, la liste commune conduite par l'élu socialiste l'emporterait au final avec 58% des voix contre 42% pour Mme Pécresse.

Les négociations d'entre deux-tours devraient être décisives car c'est une autre configuration qui ressort du sondage, au soir du premier tour, donnant Valérie Pécresse en tête avec 32% des voix, suivi du candidat socialiste avec 26%.

Parmi les 10 autres listes en lice, seule celle d'Europe Ecologie menée par Cécile Dufflot, franchirait les 10% nécessaires pour se maintenir au second tour, totalisant 14% des suffrages.

Le Front de Gauche (PCF et Parti de Gauche) de Pierre Laurent obtiendrait 7 %, le NPA d'Olivier Besancenot, 5,5%, et la liste du FN de Marie Chrisitine Arnautu, 5%, soit juste le seuil nécessaire pour obtenir le remboursement d'une partie des dépenses de campagne.

Le MoDem conduit par Alain Dolium et le DLR de Nicolas Dupont-Aignan ne franchiraient pas ce cap et feraient jeu égal à 4%.

La liste LO de Jean-Pierre Mercier recueillerait 1,5%, des voix, et celle de Je Jean-Marc Govertanori pour l'Alliance écologiste indépendante (AEI) 1%.

Le Parti Pirate de Jean-Christophe Frachet et le Plan d'Urgence pour l'Ile de France resteraient à 0%.

Lors du précédent scrutin en 2004, la liste conduite par Jean-Paul Huchon l'avait emporté avec 49,15% des voix (130 sièges), suivie par la liste UMP menée par Jean François Copé avec 40,74% des voix (64 sièges) et du Front National de Marine Le Pen à 10,11%(15 sièges).

Le sondage TNS Sofres-Logica réalisé pour France Télévisions, Radio France et Le Monde a été réalisé par téléphone les 17 et 18 février 2010 auprès d'un échantillon de 700 personnes de 18 ans et plus, représentatif de la population de la région Ile-de-France (méthode des quotas). Intégralité de l'enquête ici.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.