Sarkozy précise que "nos ancêtres" sont "les Gaulois" mais aussi les "tirailleurs musulmans"

L'ancien chef de l'Etat était en meeting, samedi, à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Nicolas Sarkozy lors d\'un meeting à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 24 septembre 2016.
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 24 septembre 2016. (RAYMOND ROIG / AFP)

Nicolas Sarkozy est encore revenu sur sa sortie à propos de nos "ancêtres" les Gaulois. Après s'être expliqué lors d'un dîner organisé par l'hebdomadaire Valeurs actuelles, il a précisé, samedi 24 septembre, que "nos ancêtres étaient les Gaulois, ils étaient aussi les rois de France, les Lumières, Napoléon, les grands républicains", lors d'un meeting à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Et d'ajouter : "Nos ancêtres étaient aussi les soldats de la Légion étrangère qui se battaient à Camerone et les tirailleurs sénégalais."

"Nos ancêtres étaient les troupes coloniales mortes au chemin des dames lors de la Première Guerre mondiale, les tirailleurs musulmans morts à Monte Cassino", a-t-il poursuivi.

"Notre roman national"

L'ancien président de la République a également insisté sur la notion de "roman national". "Être Français, c’est hériter et s’approprier cette grande histoire de France, notre Histoire, notre roman national", a-t-il lancé, devant plusieurs milliers de militants réunis au Palais des Congrès de Perpignan. 

Mardi 20 septembre, Nicolas Sarkozy avait expliqué pourquoi il avait fait référence aux Gaulois : "Ça veut dire qu'il y a un roman national. Ce n'est pas forcément la vérité historique, mais c'est un roman national peuplé des héros qui ont fait la France."