Quelle campagne pour les finalistes de la primaire de la droite et du centre ?

La campagne a redémarré sur le terrain dès ce mardi 22 novembre, François Fillon est reparti engranger les ralliements. Devant la maison de la Chimie à Paris, Catherine Demangeat fait le point sur le duel entre les deux candidats pour France 3.

France 3

Pendant que François Fillon s'adresse à ses soutiens parlementaires, Alain Juppé, lui, adopte une autre stratégie dans cet entre-deux-tours de la primaire de la droite. "Dans cette dernière ligne droite, les deux finalistes adoptent des stratégies différentes. "François Fillon va continuer à labourer le terrain, dès ce matin [mardi 22 novembre], il était en région parisienne pour un échange avec des policiers à Viry-Châtillon", explique la journaliste.

Des stratégies différentes

"Alain Juppé, lui, préfère occuper l'espace médiatique, il va multiplier les interviews dans la presse, à la radio et à la télévision, pour avoir le temps d'expliquer son projet mais aussi pour critiquer celui de son rival qu'il juge irréaliste", ajoute la journaliste. Ce matin du mardi 22 novembre, François Fillon a voulu organiser une démonstration de force à la maison de la Chimie, en réunissant tous ces soutiens : "quelques 200 députés et sénateurs, anciens supporters de Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire compris", conclut la journaliste

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Juppé et François Fillon lors d\'un débat sur le plateau de France 2 le 17 novembre 2016.
Alain Juppé et François Fillon lors d'un débat sur le plateau de France 2 le 17 novembre 2016. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)