Débat de la primaire à droite : les temps forts

Ce jeudi 24 novembre au soir se déroulait l'ultime débat de la primaire de la droite et du centre. Opposés, François Fillon et Alain Juppé ont débattu posément, même si certains moments ont été plus tendus.

FRANCE 3

Une poignée de main à l'image du début du débat : sans accroc. Premier point de rupture lorsqu'Alain Juppé tape sur la proposition de François Fillon de passer à 39 heures payées 37. "On ne fera pas, dans la fonction publique, une réforme consistant à proposer aux fonctionnaires de travailler 39 heures 37 heures. Ça ne se fera", a expliqué le maire de Bordeaux. En face, François Fillon conclut l'échange par une attaque sur la méthode Juppé : "Ça veut dire qu'Alain Juppé ne veut pas changer les choses", estime-t-il.

Rassembler toute la famille politique

Et si sur la plupart des points, les deux candidats donnent quand même l'impression d'être souvent d'accord, les coups se portent à fleuret moucheté. Tout d'abord, sur la question de l'avortement, ces derniers jours, le camp Juppé accuse François Fillon de vouloir revenir sur le droit à l'IVG. "Le procès qui m'a été fait depuis quelques jours n'est pas correct", affirme même le favori des sondages. Dimanche soir, le gagnant devra rassembler toute sa famille politique.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Juppé et François Fillon lors d\'un débat télévisé sur France 2 avant le premier tour de la primaire à droite, le 17 novembre 2016.
Alain Juppé et François Fillon lors d'un débat télévisé sur France 2 avant le premier tour de la primaire à droite, le 17 novembre 2016. (AFP)