Présidentielle : "La barrière est hermétique" entre LR et "les droites radicales", assure Gérard Larcher

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Alors qu'Eric Zemmour a lancé un appel aux partisans d'Eric Ciotti, le président du Sénat assure faire confiance à Valérie Pécresse pour faire "la synthèse" des différents courants chez Les Républicains.

"La famille des Républicains, comme hier la famille du RPR, est extrêmement claire, il y a une barrière hermétique vis-à-vis des droites radicales", a déclaré Gérard Larcher, le président LR du Sénat, lundi 6 décembre, sur franceinfo. Il réagissait à l'appel d'Éric Zemmour aux électeurs de droite et notamment aux partisans d'Éric Ciotti, candidat défait par Valérie Pécresse à l'investiture des Républicains. Gérard Larcher a invité les Français à "choisir projet contre projet" et s'est dit certain qu'Éric Ciotti "sera fidèle à sa famille politique".

Valérie Pécresse, candidate de "la synthèse"

Le président du Sénat a tenu à affirmer son soutien à la candidate de son parti  : "Nous avons une candidate après une campagne assez exceptionnelle, elle était périlleuse, elle s'est avérée exemplaire, et cette candidate incarne la droite, une droite gaulliste, libérale et sociale", a-t-il poursuivi. Gérard Larcher a assuré "lui faire confiance" pour reprendre "un certain nombre de propositions des quatre autres candidats" et pour "faire la synthèse" entre Éric Ciotti et lui-même sur les questions économiques.

>>> Meeting d'Éric Zemmour, barrière entre LR et "les droites radicales", vente de Rafale ... Le "8h30 franceinfo" de Gérard Larcher

De la même façon il s'est déclaré "certain" de la fidélité de Nicolas Sarkozy "à sa famille politique".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.