Les Républicains : les défis de François Baroin pour la droite

À 51 ans, François Baroin devient le chef de file de la droite. Il mènera la bataille de son camp pour les législatives et il a commencé à fixer les règles.

Voir la vidéo
France 2
C'est François Baroin qui relève le défi. Il devait être le Premier ministre de François Fillon en cas de victoire à l'élection présidentielle. Ce proche de Nicolas Sarkozy, fils spirituel de Jacques Chirac, est celui qui doit recoller les morceaux éparpillés de la droite.

Choisi pour mener la bataille des législatives, François Baroin s'attèle d'abord à préserver l'unité de sa famille politique. "Tous ceux qui se rapprochent de Marine Le Pen avant les législatives seront exclus, tous ceux qui se rapprocheront après aussi", a déclaré le maire de Troyes (Aube), ce mercredi 3 mai. Même tarif pour les rapprochements avec Emmanuel Macron.

Un nouveau projet pour les législatives

Officiellement, pas d'autre option que la victoire. Mais tous à droite ne sont pas aussi convaincus et envisagent d'ores et déjà de participer à une majorité composite après les législatives. "Notre devoir sera de ne pas laisser la France pendant cinq ans", assure Christian Estrosi.

Il n'est plus question de reprendre le projet de François Fillon jugé trop radical. Éric Woerth doit en élaborer un nouveau pour les législatives avec d'autres priorités. François Baroin et la droite n'ont que quelques jours pour apaiser les tensions et se remettre en ordre de marche.
Le JT
Les autres sujets du JT
François Baroin arrive au siège des Républicains, le 2 mai 2017 à Paris.
François Baroin arrive au siège des Républicains, le 2 mai 2017 à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)