Législatives : Les Républicains veulent imposer une cohabitation à Emmanuel Macron

Les Républicains ont lancé leur campagne des élections législatives par un meeting national à Paris ce samedi 20 mai.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

De nombreux militants des Républicains se sont rassemblés en meeting ce samedi 20 mai à Paris. Ils ne croient plus en la victoire de leur parti aux législatives. Minés par la défaite à l'élection présidentielle, ils doivent en plus encaisser le départ de trois des leurs au gouvernement. Ils se sentent trahis.

Une opposition malgré les doutes

"J'ai envie de plagier Valérie Giscard d'Estaing quand il disait à la gauche : 'Vous n'avez pas le monopole du cœur.' Moi j'ai envie de dire à 'En Marche !' : 'Vous n'avez pas le monopole du renouvellement'. Le renouvellement, il est là'", a déclaré sur l'estrade Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France. Autour d'elle, plus de 130 candidats sont venus épauler le chef de file de cette bataille des élections législatives. Pendant près d'une heure, François Baroin a lui aussi cogné sur "En Marche !" pour rappeler l'enjeu de ces élections : imposer une cohabitation à Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Baroin, chef de file de la droite, mènera la bataille de son camp pour les législatives.
François Baroin, chef de file de la droite, mènera la bataille de son camp pour les législatives. (MaxPPP)