Le député LR Daniel Fasquelle lance une application pour "prendre la température" de sa circonscription

"J'avais pris l'engagement d'entretenir un lien permanent et direct avec les habitants de ma circonscription, et cette application le permet", explique le député Les Républicains du Pas-de-Calais, à franceinfo.

Le député LR, Daniel Fasquelle, le 20 janvier 2016 à Paris.
Le député LR, Daniel Fasquelle, le 20 janvier 2016 à Paris. (MAXPPP)

Et si Daniel Fasquelle se retrouvait dans votre téléphone, à côté de Facebook et Twitter ? C'est désormais possible. Le député Les Républicains du Pas-de-Calais a lancé, samedi 13 janvier, une application à son nom, rapporte La Voix du Nord. "L'idée est très simple, explique Daniel Fasquelle à franceinfo. J'avais pris l'engagement d'entretenir un lien permanent et direct avec les habitants de ma circonscription, et cette application le permet."

Concrètement, l'application est une déclinaison du site du député, sur smartphone. "Aujourd'hui, on est très nombreux à utiliser des applications plutôt qu'un site internet, pour commander des billets de train ou d'avion par exemple", se justifie-t-il. L'application pourra notamment envoyer des notifications aux utilisateurs, mais n'utilise par leur géolocalisation.

Un outil pour "consulter" ses concitoyens

Pas de révolution numérique à l'horizon, mais le député compte en profiter pour donner une plus grande visibilité aux consultations déjà lancées sur son site internet, à l'instar de sa dernière, sur la limitation à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires. "Je compte multiplier ces consultations pour prendre la température de la circonscription, explique l'élu du Montreuillois. Je vais demander leur avis aux habitants sur le canal Seine-Nord avant la fin de la semaine."

Il n'est pas le premier politique à se lancer ainsi dans une telle aventure numérique. François Pelletant, candidat aux législatives dans l'Essonne, avait lui aussi lancé une application pour smartphone durant sa campagne. Une innovation qui n'avait pas suffi au centriste pour remporter l'élection.