Présidentielle 2027 : "Je suis plutôt de droite, donc plutôt pour la sélection", admet David Lisnard

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Le maire LR de Cannes a estimé mercredi sur franceinfo que les primaires s'imposent, contrairement à Eric Ciotti qui s'y oppose et soutient d'ores et déjà la candidature de Laurent Wauquiez.

"Comme je l'ai dit une fois, je suis plutôt de droite, donc je suis plutôt pour la sélection", a déclaré mercredi 18 octobre le maire Les Républicains de Cannes David Lisnard concernant ses ambitions pour l'élection présidentielle de 2027. Pour le président de l'association des maires de France (AMF), "personne ne se détache, personne ne tue le match" à droite à quatre ans de la présidentielle. "Vous souvenez-vous d'un Nicolas Sarkozy en 2007 qui, évidemment écrasait le match, ou d'un Jacques Chirac et d'un Édouard Balladur", a-t-il rappelé.

>> Présidentielles 2027 : les ambitions de David Lisnard viennent-elles interférer sur le positionnement de Laurent Wauquiez ?

"Si l'élection avait lieu aujourd'hui, il faudrait un système de départage et de sélection", assure David Lisnard qui estime que les primaires s'imposent, contrairement à ce que projette le patron de LR Eric Ciotti qui s'y oppose et soutient d'ores et déjà la candidature de Laurent Wauquiez, président d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Celui qui briguera en novembre un nouveau mandat à la tête de l'AMF, a inauguré début octobre à Paris le siège national de son mouvement Nouvelle Énergie. Créé en 2013 pour préparer sa candidature à la mairie de Cannes en 2014, David Lisnard entend à présent en faire un mouvement de dimension nationale. "Il y a une belle dynamique", estime-t-il, tout en soulignant vouloir "résister à sa propre tentation de récit narcissique pour proposer un corpus" idéologique. Selon le maire LR de Cannes, "on a besoin de retrouver de la dialectique gauche-droite ou progressiste-conservateur". "Pour l'instant, cela reçoit un bon écho".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.