"Fin de l'abondance" : pour la présidente des Républicains, Emmanuel Macron "endosse le costume du déclinisme"

La députée du Doubs Annie Genevard dénonce le propos "décalé" du président de la République "par rapport à la réalité que vivent beaucoup de Français".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron à Cotonou (Bénin) le 27 juillet 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Nous avons un Emmanuel Macron très pessimiste, il a délivré un message sombre et alarmiste", réagit jeudi 25 août sur franceinfo Annie Genevard, présidente Les Républicains et députée de la 5e circonscription du Doubs, après les propos du président sur "la fin de l'abondance" et de "l'insouciance", en préambule au conseil des ministres mercredi 24 août. "Il est Cassandre, lui aussi", estime l'élue LR.

"Est-ce que c'est le meilleur moyen de mobiliser les énergies, de susciter la cohésion nationale ? J'en doute", poursuit-elle. Annie Genevard "déplore" que le chef de l'Etat "endosse ce costume du déclinisme". Elle estime que "c'est une erreur fondamentale que de donner raison à tous ceux qui voient dans la décroissance l'avenir du pays". Elle y voit également "une tactique politique" de la part d'Emmanuel Macron qui "endosse un costume qu'il affectionne", celui du "capitaine dans la tempête".

"Comment voulez-vous que les Français aient confiance ?"

La présidente des Républicains dénonce également "un propos décalé par rapport à la réalité que vivent beaucoup de Français". Selon elle, "quand on leur parle d'abondance et d'insouciance c'est tout sauf la réalité de leur quotidien". "Je pense qu'Emmanuel Macron, comme souvent, a été dépassé par les mots qu'il a utilisés puisque le soir même il infléchissait son discours", ajoute Annie Genevard, pour qui le "en même temps" du président "est fatal à la politique".

"[Emmanuel Macron] parle de la fin de l'abondance, mais je vous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps c'était le quoi qu'il en coûte dans une expression qui résonne très douloureusement aujourd'hui quand on voit la situation financière de la France, la dette qui s'est envolée et le déficit extérieur qui est devenu un gouffre abyssal."

Annie Genevard, présidente des Républicains

à franceinfo

L'élue LR dénonce par ailleurs le fait que le président parle de faire des économies, alors que "les premiers documents budgétaires montrent que tous les ministères augmentent leur budget". Annie Genevard pointe également du doigt l'incohérence du gouvernement qui appelle à la sobriété énergétique tout en relançant les centrales à charbon en France. "Comment voulez-vous que les Français aient confiance ?", s'interroge-t-elle, tout en qualifiant la politique d'Emmanuel Macron de "contradictoire" et "brouillonne".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains - LR

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.