Enquête sur le président des Jeunes LR : Aurélien Pradié a demandé à Aurane Reihanian de se mettre "en retrait"

 Aurane Reihanian, le président des Jeunes Républicains, est sur la sellette depuis les accusations d'une militante qui lui reproche une tentative d'agressions sexuelle.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Aurélien Pradié, secrétaire général de Les Républicains et député de la première circonscription du Lot, a déclaré jeudi 30 juillet sur franceinfo qu'il avait demandé au président des jeunes Les Républicains, Aurane Reihanian, visé par une enquête pour agression sexuelle, de se mettre en "retrait de la scène médiatique".

Le président des Jeunes Républicains est sur la sellette depuis les accusations d'une militante qu'il lui reproche une tentative d'agressions sexuelle. "Il me semblait que la meilleure manière pour lui de se mettre en position de faire entendre sa vérité, c'est de se mettre en retrait. Je pense que lorsqu'on sur la scène médiatique, on est soumis au tribunal médiatique et la meilleure manière de ne pas être soumis au tribunal médiatique, c'est de se mettre en retrait de la scène médiatique", a-t-il expliqué.

Selon lui, dans cette situation "la présomption d'innocence prévalait", mais il assure n'être "ni un faux cul ni un lâche et donc je dis les choses clairement", a-t-il affirmé. "Christian Jacob, à cet égard, n'est ni un lâche ni un faux cul non plus. Et donc, on lui a dit les choses clairement. Moi, je crois au sens des responsabilités", a-t-il dit.

Aurélien Pradié, sur franceinfo, jeudi 30 juillet.
Aurélien Pradié, sur franceinfo, jeudi 30 juillet. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)