Dimanche en politique, France 3

VIDEO. Elections européennes : "LR a dérivé vers l'identitaire et l’ultra-conservatisme avec Bellamy", estime Franck Riester

Franck Riester, ministre de la Culture et président du parti Agir, est l’invité de Francis Letellier, avec à ses côtés, Cécile Cornudet, éditorialiste aux "Echos".

FRANCE 3

La République en marche a lancé samedi 30 mars sa campagne européenne avec un premier meeting à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), mené par Nathalie Loiseau, la tête de liste. Une liste sur laquelle le parti de Franck Riester, Agir, n'a obtenu qu'une seule place élective avec Fabienne Keller, alors que le MoDem en a cinq. "Il y aussi Xavier Fournier en 28e position. On a beaucoup d'amis issus de la droite qui sont dans cette liste. Mais plus important, ce sont les idées, cette liste rassemble au-delà de la majorité. Une liste pour défendre l'urgence de refonder l'Europe", se défend le ministre de la Culture.

PMA, GPA... "il n'y a pas de débat tabou"

Nathalie Loiseau, ancienne jupéiste, a des positions extrêmement ouvertes sur la PMA, la GPA, et sur le voile, ce qui fait hurler à droite, mais pas Franck Riester, qui admet tout de même pouvoir "avoir des différences ici ou là". " Il y a une vraie fracture à droite avec un parti, LR, qui a dérivé vers l'identitaire et l'ultra-conservatisme avec monsieur Bellamy, qui est la tête de liste. Et une droite qui est pro-européenne, plus libérale et humaniste dont Nathalie Loiseau est une des tenantes. La GPA est un sujet très sensible, il n'y a pas de débat tabou", explique Franck Riester.

Franck Riester, à la sortie d\'un conseil des ministres.
Franck Riester, à la sortie d'un conseil des ministres. (ERIC FEFERBERG / AFP)