Cet article date de plus de six ans.

Législative partielle dans le Doubs : le PS l'emporterait d'une courte tête, selon un sondage

Le candidat socialiste Frédéric Barbier ne l'emporterait qu'avec 53% des voix contre 47% à son adversaire frontiste Sophie Montel, selon un sondage Ifop/Fiducial pour i-Télé. Les électeurs UMP seraient très divisés pour ce second tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des affiches pour la frontiste Sophie Montel et le socialiste Frédéric Barbier, candidats à la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs, le 3 février 2015. (AFP)

La bataille n'est pas gagnée d'avance pour le PS dans la 4e circonscription du Doubs. Le candidat socialiste Frédéric Barbier ne l'emporterait dimanche que d'une courte tête, avec 53% des voix contre 47% à son adversaire frontiste Sophie Montel, selon un sondage Ifop/Fiducial pour i-Télé, diffusé jeudi 5 février.

Le "ni-ni" pour 50% des électeurs UMP

La clé du scrutin est certainement à chercher du côté des électeurs UMP, dont le candidat, Charles Demouge, a été éliminé dès le premier tour. Après de multiples tergiversations, le parti, réuni en bureau politique, a choisi de défendre la ligne du "ni-ni", ni soutien au FN, ni soutien au PS, contre l'avis de son président, Nicolas Sarkozy.

Les électeurs UMP de la 4e circonscription sont effectivement divisés sur la conduite à adopter au second tour. D'après ce sondage, 50% d'entre eux opteraient pour l'abstention ou un vote blanc ou nul. Les autres se partageraient entre les deux candidats du second tour : 26% choisiraient de glisser un bulletin PS dans l'urne, 24% se prononceraient pour un vote frontiste.

Sondage réalisé auprès de 801 personnes âgées de plus de 18 ans, échantillon représentatif de la 4e circonscription du Doubs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Législative partielle dans le Doubs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.