Le Parlement adopte définitivement le projet de loi controversé contre le séparatisme

Le vote avait été retardé de 24 heures en raison des débats autour du projet de loi sanitaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Assemblée nationale, lors d'une session de questions au gouvernement, le 22 juin 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Le Parlement a adopté définitivement vendredi 23 juillet le projet de loi controversé contre le séparatisme. Il comprend notamment des mesures sur la neutralité du service public, la lutte contre la haine en ligne, ou encore l'encadrement de l'instruction en famille.

"Nous nous donnons les moyens de lutter contre ceux qui dévoient la religion pour mettre en cause les valeurs de la République", a réagi sur Twitter le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui s'est félicité de l'adoption du texte.

Le texte a été approuvé par 49 voix pour, 19 contre et cinq abstentions, lors d'un ultime vote de l'Assemblée nationale. La délibération avait été retardée de 24 heures en raison du nouveau projet de loi anti-Covid-19. Gauche et droite ont annoncé qu'elles allaient saisir le Conseil constitutionnel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.