Cet article date de plus de huit ans.

Le Front de gauche tiendra un meeting contre Nicolas Sarkozy le 4 mai

On a appris, mardi 24 avril, que le Front de gauche avait décidé de tenir un meeting à Paris le 4 mai "pour battre Nicolas Sarkozy". Ce sera un meeting uniquement du Front de gauche sur ses propres revendications.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La place de Stalingrad sera à nouveau utilisée par le FG le 4 mai (JACQUES DEMARTHON / AFP)

On a appris, mardi 24 avril, que le Front de gauche avait décidé de tenir un meeting à Paris le 4 mai "pour battre Nicolas Sarkozy". Ce sera un meeting uniquement du Front de gauche sur ses propres revendications.

Le Front de gauche organise un meeting le 4 mai à Paris "pour battre Nicolas Sarkozy", a-t-on appris mardi à l'issue d'une réunion au siège du PCF à Paris, place du Colonel Fabien, en présence de Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) et Pierre Laurent (PCF).

"On sera rassemblés le 4 mai sur nos propres objectifs, nos propres revendications pour le lendemain aller voter Hollande contre Sarkozy", a annoncé sur BFM-TV M. Mélenchon.

A deux jours du deuxième tour, le meeting qui sera conclu par le candidat, devrait "vraisemblablement" se tenir Place Stalingrad, là où le candidat du FG avait tenu son premier meeting de campagne en juin dernier et sa soirée électorale de premier tour le 22 avril, a précisé à l'AFP Eric Coquerel, conseiller de M. Mélenchon, affirmant que cela reste à caler.

Ce meeting servira à "appeler à battre Sarkozy et à se mobiliser pour continuer à porter notre programme, L'Humain d'abord, aux législatives" qui suivent en juin, a-t-il dit.

D'ici le 4 mai, le FG lance également un "appel à se mobiliser derrière les syndicats le 1er mai à partir du moment où Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen en font un enjeu d'affrontement social", a-t-il ajouté.

"Ce jour-là c'est un jour de bras de fer, on va faire du judo. Puisque Sarkozy a décidé de chercher la châtaigne avec les syndicats et bien il va nous trouver sur son chemin", a souligné M. Mélenchon.

De plus, partout en France dans l'entre-deux-tours, se tiendront des réunions publiques de mobilisation du FG pour que la gauche l'emporte le 6 mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.