Cet article date de plus de neuf ans.

Le débat : quand François Hollande et Nicolas Sarkozy se serrent la main

Malgré leurs divergences et des échanges musclés durant près de trois heures, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont brièvement salués à l’issue du débat d’entre-deux-tours, mardi 2 mai. Vidéo.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la poignée de main entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. (DR)

Malgré leurs divergences et des échanges musclés durant près de trois heures, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont brièvement salués à l'issue du débat d'entre-deux-tours, mardi 2 mai. Vidéo.

Escarmouches sur l'économie, positions opposées sur le nucléaire, styles de présidence divergentes … "Je savais que ce serait rude", déclarait, jeudi 3 mai au 4 Vérités, François Hollande, au lendemain du débat d'entre-deux-tours.

Ambiance "loin d'être glaciale" en coulisses

Emaillées d'invectives, ces deux heures cinquante intenses ont été d'une "violence contenue, mais âpre", a jugé Laurent Fabius (PS) sur Europe 1. Pour Nicolas Sarkozy, au contraire, "le débat a été assez républicain", a-t-il déclaré sur RTL.

Mais au-delà des divergences et des animosités issues d'échanges musclés, les deux finalistes de l'élection présidentielle se sont finalement serrés, certes brièvement, la main au terme du duel. Avec le sourire.

"Ils se sont serrés la main très furtivement avant le débat […] Et après le débat, ils se sont serrés la main de façon un peu plus chaleureuse, avec cordialité", a confié David Pujadas à France Info. Et d'ajouter que dans les coulisses, "l'ambiance était loin d'être glaciale" entre les staffs des deux candidats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.