Cet article date de plus de neuf ans.

Le candidat FN Gilbert Collard agressé dans le Gard

L'avocat, candidat du Rassemblement bleu Marine, aurait été pris à partie lors de son passage à Saint-Gilles, dans le Gard. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'avocat Gilbert Collard, candidat du Rassemblement bleu Marine dans la 2e circonscription du Gard, dans son bureau de vote de Gallician (Gard), le 17 juin 2012. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Les élections échauffent les esprits dans le Gard. Gilbert Collard, candidat dans la 2e circonscription du département pour le Rassemblement bleu Marine, a été "agressé par une trentaine de jeunes" dimanche 17 juin dans l'après-midi, selon nos confrères de France 3 Languedoc-Roussillon. De passage dans la commune de Saint-Gilles, l'avocat aurait essuyé crachats et insultes alors qu'il était assis à la terrasse d'un café. L'un de ses collaborateurs aurait reçu un coup de poing dans l'œil et annoncé son intention de porter plainte.

Le maire socialiste de Saint-Gilles explique cette agression par les "provocations" de Gilbert Collard. Plus tôt dans la journée, une plainte pour injures raciales a été déposée contre le candidat frontiste et son équipe, toujours selon France 3 Languedoc-Roussillon. Des jeunes présents à la terrasse du café assurent avoir été agressés verbalement par Gilbert Collard, qui les aurait traités de "sales Arabes" avant de leur adresser un bras d'honneur.

Mercredi 13 juin, c'est la suppléante de son rival UMP qui a été agressée devant son domicile de Saint-Dionisy. Eline Enriquez-Bouzanquet a reçu deux coups de poing au visage et des coups de pied alors qu'elle était au sol. Une agression accompagnée de propos racistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.